La quête du pouvoir de François Bonnardel

À moins d’une semaine de la fin de cette campagne électorale, le caquiste souhaite conserver sa circonscription pour finalement accéder au pouvoir.

« C’est certain que le vent est bon, le goût du changement est important », s’exclamait François Bonnardel en conversation téléphonique à la mi-septembre. Bien que beaucoup de choses ont pu se produire depuis les dernières semaines, l’homme politique est toujours en tête des projections du vote populaire dans Granby avec près de 60 % des intentions de vote.

« Premièrement pour l’hôpital de Granby, on va avoir un méga CHSLD, soit une maison des aînés de 176 lits qui mènera vers le transfert d’une cinquantaine de résidents de l’hôpital de Granby », expliquait le candidat sortant de Granby. Il affirme que l'hôpital a aussi besoin de déménager ses soins intensifs qui, selon lui, « datent de Kandahar ».

Enfin, l'environnement fait partie d'une des priorités de François Bonnardel dans Granby. « Les algues envahissantes sont une problématique immense ici pour le lac Boivin. »

L'homme politique est donc plein d'espoir pour ce cinquième mandat qu'il tente d'obtenir dans Granby.

« Chaque journée je me lève le matin, je sais comment elle se commence, mais je ne sais pas comment elle se termine. Je ne reste pas assis chez moi, on se bat pour aller chercher chaque vote à Granby et ailleurs. »


Sur le terrain, dans la circonscription de Granby.