Taillon : un château fort péquiste en danger

La candidate sortante du Parti Québécois dans Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé et d’accessibilité aux soins, Diane Lamarre, devra redoubler d’ardeur pour conserver les électeurs de sa circonscription qui, selon les sondages, pourraient choisir la Coalition Avenir Québec pour une première fois.

Depuis la victoire de René Lévesque en 1976, Taillon a toujours conservé son allégeance au Parti Québécois. Pauline Marois et Marie Malavoy ont d’ailleurs dirigé cette circonscription importante dont la moyenne d’âge est de 42 ans.

Pour tenter de percer ce coin de Longueuil, l’équipe de François Legault a choisi de placer un joueur précieux, Lionel Carmant, directeur du service de neurologie au CHU Sainte-Justine. Selon le site QC125.com, le candidat de la CAQ l’emporterait avec 33,7 % des votes contre 27,4 % pour la pharmacienne de profession, Diane Lamarre.

La lutte ne se fera pas qu’à deux puisque Mohammed Barhone représente le Parti libéral du Québec et Manon Blanchard porte les couleurs de Québec solidaire pour une sixième fois.

Une chose est sûre, rien n’est encore gagné dans Taillon, car les enjeux du transport et de la santé pourraient faire changer le vote des électeurs.

Transport

« À chaque fois que vous questionnez quelqu’un de Longueuil sur l’enjeu le plus important, ils vont vous dire le transport», raconte le conseiller municipal du district du Parc-Michel-Chartand, Jonathan Tabarah.

Le réseau de transport dessert mal et trop lentement les différents quartiers de Longueuil. « Si un citoyen de Taillon veut se déplacer jusqu’à LeMoyne, il doit se rendre jusqu’au métro pour prendre ensuite un autre autobus», explique le directeur de campagne de Québec solidaire dans Taillon, Steeve Dupuis.

L’équipe de QS dans Longueuil a annoncé, quelques jours plus tôt, le prolongement de la ligne jaune, une revendication qui tient à cœur les Longueuillois. Le PLQ, représenté dans Taillon par Mahommed Barhone, a aussi frappé un grand coup en promettant le transport gratuit pour les étudiants et les ainés.

Santé

L’accès au système de santé est un autre enjeu majeur pour les résidents de Taillon, puisque le secteur comporte l’hôpital Pierre-Boucher. « Pour l’instant, Diane Lamarre a fait un travail de très près avec les organismes et elle connait bien le secteur de la santé, ce qui est un avantage», explique Jonathan Tabarah.

Tandis que Diane Lamarre promet d’ouvrir le CLSC Simonne-Monet-Chartrand de 9 h à 21 h, 7 jours sur 7, Manon Blanchard souhaite que celui-ci soit accessible 24 h/24 à tous les jours. Ces mesures permettraient de désengorger l’hôpital et aussi la clinique d’urgence Pierre-Boucher. « Dès 6 h le matin, les gens font la file dans les escaliers de la clinique et à 8 h, il n’y a plus de place», se désole Steeve Dupuis.

De son côté, les promesses de Lionel Carmant visent l’accès aux soins pour les enfants.

Environnement

Depuis le début de la campagne, les différents partis ont à peine effleuré le thème de l’environnement. Cet enjeu est important dans Taillon, secteur qui inclus le parc Michel-Chartrand, le plus grand espace vert de Longueuil.

«L’environnement, je trouve que les partis n’en ont pas assez parlé jusqu’à maintenant», déplore le conseiller municipal du district du Parc-Michel-Chartand, Jonathan Tabarah. Selon ses observations dans son district, les électeurs de Taillon sont des gens progressistes qui veulent du changement pour l’environnement.